Vous êtes ici : Personnels » Bulletin départemental » H - Promotion de la santé

H - 81 Organisation des soins et des urgences dans les écoles

Bulletin Officiel  n° 1 du 06/01/2000

PRÉAMBULE

 

L'organisation des soins et des urgences, définie en début d'année, inscrite au règlement intérieur, et portée à la connaissance des élèves et des familles prévoit :

1 - Une fiche d'urgence à l'intention des parents, non confidentielle, renseignée chaque année (page 20 du B.O.)
2 - Les modalités d'accueil dans l'école des élèves malades, accidentés ou atteints d'un handicap.
3 - Une ligne téléphonique accessible en permanence pour l'appel du SAMU Téléphone15 ou 112 sur portable (conseils de soins, transport).
4 - L'affichage des consignes sur la conduite à tenir en cas d'urgence
5 - Un registre spécifique où seront portés :

- le nom de l'élève
- la date et l'heure de l'intervention
- les mesures de soins et d'urgence prises (informer la famille)
- les éventuelles décisions d'orientation (retour dans la famille, prise en charge par les structures de soins)

6 - Une armoire à pharmacie fermant à clef placée en hauteur
7 - Une trousse de premiers secours pour les déplacements extérieurs.

CONDUITE À TENIR

1 - Rassurer et isoler
2 - Ne pas dramatiser
3 - Ne pas minimiser
4 - Rester vigilant

Dans tous les cas consulter la famille
Alerter au moindre doute (SAMU Téléphone 15 ou 112 sur portable)

CONSIGNES DE SOINS

1 - Se laver les mains avant et après chaque soin
- utiliser de l'eau et du savon de Marseille liquide (distributeur de préférence)
- sécher les mains avec une serviette à usage unique (distributeur de préférence)
2 - Porter des gants jetables
3 - Ne pas utiliser :

- le coton parce qu'il adhère à la plaie
- les désinfectants colorés car ils masquent la plaie

4 - Désinfecter toutes les surfaces et le matériel ayant été en contact avec du sang :
- eau de javel diluée au 1/10ème
- laisser agir pendant 10 minutes
- rincer

5 - A l'internat, dans les restaurants scolaires, l'échange des brosses à dents, des rasoirs doit être évité pour des raisons d'hygiène évidentes.

PROTOCOLE D'ALERTE AU SAMU EN CAS D'URGENCE


1 - OBSERVER

  • Le blessé ou le malade répond-il aux questions ?
  • Respire-t-il sans difficulté ?
  • Saigne-t-il ?
  • De quoi se plaint-il ?

2 - ALERTER

  • Composer le 15
    Indiquer l'adresse détaillée (ville, rue...)
    Préciser le type d'événement (chute...)
    Décrire l'état observé au médecin du SAMU
  • Ne pas raccrocher le premier
  • Laisser la ligne téléphonique disponible

3 - APPLIQUER LES CONSEILS DONNÉS

  • Couvrir et rassurer
  • Ne pas donner à boire
  • Rappeler le 15 en cas d'évolution de l'état

SOINS QUOTIDIENS


Plaie superficielle

  • Nettoyer à l'eau et au savon puis désinfecter avec une compresse imbibée d'un antiseptique incolore (héxomédine solution à 1/00)
  • Mettre un pansement
  • Vérifier sur la fiche d'urgence si le rappel Tétanos est à jour

Plaie profonde

  • Rassurer
  • Position allongée (ou assise si plaie au thorax)
  • Ne jamais donner à boire
  • Ne pas retirer un corps étranger
  • Alerter le SAMU Téléphone 15

Saignement abondant (sans corps étranger, ni fracture ouverte)

  • Position allongée ou assise si plaie au thorax
  • Comprimer : c'est à dire appuyer très fort avec la main là où cela saigne avec plusieurs épaisseurs de compresses maintenues par un pansement ou mettre un pansement compressif prêt à l'emploi.
  • Ne pas relâcher la compression
  • Alerter le SAMU Téléphone 15

Saignement de nez

  • Faire moucher l'enfant
  • Appuyer fortement sur les deux narines, élève assis, tête légèrement penchée en avant jusqu'à l'arrêt du saignement au moins pendant 5 minutes
  • Si le saignement se prolonge au delà de 10 minutes
    Alerter le SAMU Téléphone 15

Brûlure thermique ou chimique

  • Refroidir immédiatement sous l'eau courante jusqu'à disparition de la douleur, pendant 5 minutes au moins et protéger, par une compresse stérile, pas de pommade ni de corps gras
  • Evacuer en cas de brûlure importante ou profonde, Alerter le SAMU Téléphone 15

Brûlure électrique

  • Couper le courant
  • Allonger
  • Surveiller ventilation et pouls
  • Alerter le SAMU Téléphone 15

Coups - contusion simple sans plaie

  • Poser un coussin réfrigérant ou un sac de glace entouré d'un linge propre sur le point douloureux
  • Etre prudent. Penser à une fracture : dans ce cas
    - Ne pas mobiliser
    - Alerter le SAMU Téléphone 15

Choc à la tête

  • Surveiller : agitation, endormissement, vomissements sont les signes de gravité pouvant apparaître longtemps après, dans ce
    cas alerter le SAMU Téléphone 15

Chute sur le dos

  • Vérifier l'état de conscience - Si inconscient, alerter le SAMU Téléphone 15
  • Si fourmillements ou paralysie au niveau des membres, ou douleur importante au niveau du dos, alerter le SAMU Téléphone15
  • Ne pas mobiliser

Atteinte à l'œil

  • Toute blessure à l'œil est potentiellement grave et nécessite une consultation spécialisée, alerter le SAMU Téléphone 15
    - En cas de projection de liquide, faire un lavage abondant à l'eau pendant 15 minutes
    - En cas de corps étranger : ne pas chercher à l'enlever

Malaise, évanouissement

  • Allonger sur le côté
  • S'assurer que la victime respire librement
  • Alerter le SAMU Téléphone 15

Piqûre d'insecte

  • Désinfecter, puis refroidir
  • Si les piqûres se situent à l'intérieur de la bouche ou si la victime est allergique : risque de réaction violente (gonflement, gène respiratoire), alerter le SAMU Téléphone 15

DANS TOUS LES CAS, PRÉVENIR LA FAMILLE

TROUSSE POUR DÉPLACEMENTS A L'USAGE DE TOUS LES PERSONNELS (tenir au frais)

  • Prévoir un téléphone mobile (Samu 112)
  • Consignes sur la conduite à tenir en cas d'urgence
  • Antiseptique (héxomédine à 1/00)
  • Compresses
  • Paire de ciseaux
  • Pince à échardes
  • Pansements
    - adhésifs hypoallergiques
    - compressifs
  • Sparadrap hypoallergique
  • Bande, écharpe
  • Gants jetables
  • Compresses watergel
  • Médicaments concernant les enfants ayant un Projet d'Accueil Individualisé dans trousse spécifique (glacière)
Partager cette page

Rédigé par M-Annie Sauvee

M.A.J. le 09/03/2015

Nous écrire