Vous êtes ici : Pédagogie » Actions éducatives

2016, année de la Marseillaise


Le 9 septembre 2015, le président de la République a annoncé sa volonté de faire de 2016 l’année de La Marseillaise.
Alors que notre pays s’apprête à vivre de grands événements sportifs comme l’Euro de football  durant lesquels l’hymne national sera joué à de nombreuses reprises, il est important de célébrer ce chant qui nous rassemble tous.

Un  peu d’histoire

Écrite en 1792 par Claude-joseph Rouget de Lisle, La Marseillaise est, à l’origine, un chant de guerre pour l’armée du Rhin et un hymne à la liberté. Elle est composée au moment où l’on apprend la déclaration de guerre de la France à L’Autriche.
Ce chant, hommage aux soldats de toute la France déterminés à défendre la patrie en danger, est adopté par les volontaires marseillais qui, venus en renfort à Paris en juillet 1792, l’entonnent, d’où son nom « hymne des marseillais » et ensuite « Marseillaise ».
Au lendemain de la victoire des troupes révolutionnaires à Valmy, La Marseillaise est symboliquement exécutée comme hymne du triomphe à la demande du ministre de la guerre. Le chant est tellement populaire qu’il échappe à son auteur : on ajoute un septième couplet et il devient « chant national » par décret le 14 juillet 1795.
Interdit sous l’empire et sous la restauration, il est repris lors des révolutions de 1830 et 1848 avant d’être à nouveau proscrit sous le Second Empire. Lors de la proclamation de la République, en septembre 1870, La Marseillaise est de retour. Chantée par les insurgés de la Commune de Paris, elle redevient hymne national le 14 février 1879.

La mobilisation des services de l’Etat et l’appel à projet

Le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale s’engagent pour créer une saison culturelle, scientifique et pédagogique autour de notre hymne national. Un dossier de presse et un calendrier prévisionnel présentent leurs actions et celles de leurs partenaires pour faire vivre La Marseillaise dans le quotidien et le cœur des Français.
De son côté, le ministère de la Défense lance un appel à projet afin de redonner à l’hymne national sa valeur sociale et de se réapproprier la richesse de sa symbolique. Ces projets peuvent recevoir un soutien financier et l’appui d’intervenants. Ils peuvent être portés par des établissements scolaires, des associations et/ou des collectivités territoriales.

Voici quelques exemples :
- Des projets de nature « historique » sur les origines du chant et les lieux marquants son histoire :
•    Travaux de classes sur l’histoire du chant, son évolution à travers l’histoire, ouverture sur d’autres hymnes nationaux
•    Déplacements au mémorial de La Marseillaise, au musée Rouget de Lisle, aux Invalides (cendres de Rouget de Lisle)…

- Des projets citoyens et d’esprit de défense :
•    Travaux sur la symbolique du chant, son actualité aujourd’hui. Cela peut prendre la forme de représentations (chorales, comédies musicales, spectacles), d’interprétations plus modernes de La Marseillaise (sans changer les paroles), de représentations d’arts plastiques
•    Participation aux cérémonies et commémorations pour chanter, auprès des élus et des militaires, La Marseillaise
•    Projets culturels et sportifs d’esprit de défense : rallye citoyen associant une unité militaire et une chorale militaire
•    Conférences, colloques et expositions sur La Marseillaise
•    Participation à la Fête de la musique pour interpréter La Marseillaise...

Informations pratiques

Où adresser les dossiers de demandes de subventions ?
Les formulaires de demandes de subventions sont à télécharger sur cette page. Ils sont à envoyer à l’adresse suivante :
Ministère de la défense - Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives
Bureau des Actions Pédagogiques et de l'Information
60 Boulevard du Général Martial Valin - CS21623
75 509 Paris Cedex 15

Les dossiers seront examinés par la commission bilatérale de coopération pédagogique (CBCP) qui se réunira en mai et octobre 2016.

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter :
- Hélène PRADAS-BILLAUD, chef du Bureau des actions pédagogiques et de l’information : helene.pradas-billaud@intradef.gouv.fr
- Grégory AUDA, adjoint au chef du Bureau des actions pédagogiques et de l’information : gregory.auda@intradef.gouv.fr
- Marie-Christine CAUBET, chargée du développement des partenariats : marie-christine.caubet@intradef.gouv.fr

Vos interlocuteurs au niveau local
Le ministère de l’Education nationale et le ministère de la Défense disposent de relais dans les départements qui pourront, selon vos demandes, favoriser et/ou accompagner votre participation à des cérémonies, vous prêter l’exposition « La citoyenneté » ou vous soutenir dans la conduite de vos projets. Pour tous renseignements, veuillez contacter :
- La délégation militaire départementale de la Mayenne (02.43.91.06.06)
- Le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) de la Mayenne (02.43.91.70.90)
- La direction des services départementaux de l’Education nationale en Mayenne : Rache LEGRAND ce.dapic53@ac-nantes.fr (02.43.59.92.34)

Sites à consulter :
http://cheminsdememoire.gouv.fr/fr/2016-annee-de-la-marseillaise  
http://ligueparis.org/education/chant-jeunes-citoyens
http://www.defense.gouv.fr/educadef/defense-et-citoyennete/partenariat-defense-education-nationale/financement-de-projets-et-de-voyages-pedagogiques

A télécharger : 
- le dossier de presse « 2016, année de la Marseillaise »,
- la circulaire DGESCO (Education nationale),
- le dossier de demande de subvention DMPA pour les établissements scolaires,
- le dossier de demande de subvention – formulaire cerfa – pour les associations, les fondations et les collectivités territoriales
- les paroles de la Marseillaise
Partager cette page

Rédigé par Muriel Spagnolo

M.A.J. le 16/03/2016